La serre tropicale ouvre à Beauval !

Le zoo-parc de la vallée du Cher soufflera ses 40 bougies au mois de juin 2020. Une poignée de mois plus tôt, le dôme tropical sera accessible au public.
Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Toutefois à Beauval, une constante : les projets se succèdent d’une année sur l’autre. 2020 marquera l’avènement du dôme tropical, dont tout le monde, ou presque, parle depuis si longtemps. Eh non, il n’y a pas que les pandas (même si une nouvelle insémination a eu lieu fin 2019, un ou des bébés encore en vue?) ! La vie aquatique possède sa place dans l’enceinte du zoo de la famille Delord et aura vécu un déménagement fin 2019. Sauf que ce ne sont pas seulement quelques cartons qui auront été déplacés. Plutôt un mammifère herbivore de plusieurs centaines de kilos ou encore un reptile aux dents acérées tel des rasoirs ! Alors autant dire qu’il ne faut pas mollir ni hésiter dans le cas présent. Avant les fêtes de fin d’année, nous avons ainsi de façon privilégiée visité les lieux et assisté à l’arrivée en vallée du Cher, depuis Berlin, d’un des 8 lamantins qui vont occuper la gigantesque piscine, ainsi qu’au transfert de plusieurs crocodiles de bassin en bassins. Des exercices de partances et d’accueils musclés (prise de sang, descente du camion, etc.), pendant lesquels évidemment aucun animal n’a été blessé grâce au professionnalisme aguerri du personnel beauvalien. Et voir le directeur Rodolphe Delord en plein déménagement n’arrive pas tous les jours. N’oublions pas non plus loutres géantes, poissons de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, hippopotames nains, petits singes et bien d’autres locataires à découvrir in situ… Aussi, notez des allées larges, des restaurants, des salles de congrès, des boutiques souvenirs, et surtout une température de 26°-28°C constante à l’intérieur du fameux dôme grâce à une immense verrière traitée en fonction. Toute cette agitation bienveillante sous l’oeil également expert de l’architecte dudit chantier, le solognot Daniel Boitte, et de diverses entreprises locales impliquées. Avant l’ouverture le 8 février 2020 à 10 heures donc au public qui peut compter un temps de visite supplémentaire avec cette nouvelle installation. Nouveauté qui sera peut-être inaugurée sur fond de 40e gâteau d’anniversaire pour Beauval par le président de la République, Emmanuel Macron, après les 35 bougies soufflées par son prédécesseur, François Hollande, en septembre 2015 ? “Lorsque le président a fêté ses 40 ans en privé à Chambord en 2017, en profitant pour venir nous voir avec Brigitte, puis quand j’ai participé au voyage présidentiel en Chine cet automne 2019, il me l’a promis,” nous confie Rodolphe Delord. Même si les promesses n’engagent parfois que ceux qui les écoutent, cette future visite d’État ne sera sans doute qu’une question d’alignement d’agendas.
É. Rencien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *